L’eau

L’eau est un élément vital pour l’entretien de la vie. Cet élément est relié à la fertilité, à la fécondité. Il nous rappelle les eaux primordiales des origines, le ventre de la Terre Mère, les eaux que perd la femme qui accouche. L’eau est un élément qui transmet la puissance de tous les possibles, mais c’est également la mémoire. Dans le Nord, l’eau est qualifiée dans les kenning : d’assise de la bière. L’eau sert à sacraliser, à féconder, à fortifier la vie, à la divination, à la bénédiction, à la médecine, à la guérison spirituelle.

Mais si l’eau vient de la terre ou de la mer, elle vient aussi du ciel. Il y a l’eau de la Terre Mère et l’eau du Père Ciel. Elle est donc un lien puissant entre le monde souterrain et le ciel, le monde de l’esprit et des dieux.

L’eau :
Fertilité
Fécondité
Purification
Régénération
Aspersion, baptême, bénédiction.

L’eau guérisseuse peut guérir en raison de ses vertus propres, elle est création et recréation. C’est pourquoi les druides utilisaient lors de rites funéraires, l’eau lustrale (eau dans laquelle, on avait trempé un tison ardent). Dans le monde nordique l’eau possède le pouvoir de lier et de délier. Rappelons qu’Odhinn est le dieu lieur. L’eau est l’espace de la poésie, de la divination, de la prophétie. Il nous faut aussi tenir compte de la relation particulière entre la femme et l’eau.

Eikthymir s’appelle le cerf
Qui se tient sur la halle de Herjadhödr
Et broute les rameaux de Laerad ;
De ses cornes, l’eau ruisselle
Dans la source de Hvergelmir,
C’est là que toute rivière a son origine.