Introduction au monde du double

L’expérience chamanique ne peut être comprise si l’on ne comprend pas la notion du double. Si l’animisme fait partie du chamanisme, il n’est pas le chamanisme. Certes, le chamanisme reconnaît une âme aux êtres animés et aux choses inanimées. Mais, de plus, il intègre la très complexe notion du double, de l’autre monde. Sujet qui mérite un ouvrage en entier. Disons simplement qu’en complément parfois antagoniste mais toujours complémentaire coexistent notre monde et un autre monde. Chacun de ces mondes s’ouvre et se ferme tour à tour, mais ils sont toujours imbriqués l’un dans l’autre.

Bien entendu chacun de ces mondes possède ses propres lois, son mode opératoire. Notre monde étant incarné, il est plus grossier, plus lourd et plus tributaire de l’espace et du temps. De même que nous avons un corps physique, nous avons un corps subtil, notre double qui se trouve donc très sensible aux messages de l’autre monde. De même, notre corps subtil peut nous permettre de nous accorder à l’autre monde et de communiquer avec lui. Dans la tradition Nordique, il existe d’ailleurs tout un code pour décrire cette communication. Cette philosophie est également centrale chez les Celtes.

Le passage de la vie à la mort est d’ailleurs perçu comme un passage vers l’autre-monde. Le monde des vivants et des morts étant imbriqués l’un dans l’autre explique la force du culte des ancêtres fondement même du chamanisme. Cette notion de culte des ancêtres est fondamentale, elle est universelle dans le chamanisme : Australien, Polynésien, Mongol, Altaïque, Sibérien, Nord Euro-asiatique, Américain. Justifiant en cela tous les rites, les cérémonies, les gestes, les actes autour des anciens. Les anciens participent à la vie : ils sont les enseignants, la sagesse, la connaissance, la transmission.

Si notre monde est régi par des lois sociales, religieuses, scientifiques, philosophiques, il est habité par les hommes, les animaux, les plantes, les pierres. Par contre il peut être visité par les habitants de l’autre monde. Les morts, les dieux, les Ases, les Vanes, les Alfes, les Dises, les Nains, les Géants, les Nornes, les Esprits, les Âmes égarées et autres Trolls , Farfadets, Fées, etc….