La quête de vision

21-blieux 2011 098

C’est une des grandes pratiques du chamanisme.

Selon les traditions, la Quête de Vision s’effectue durant 3 jours, 4 jours ou même plusieurs mois.

Elle s’effectue soit dans une fosse à vision, une retraite dans une grotte, dans une « tannière ».
Mais le plus souvent, il s’agit d’une expérience de solitude sans aucun bagage, dans la nature.

C’est une expérience de symbiose avec la Nature, la Création.

L’homme n’est plus un animal social mais un homme-nature, il procède à un retour originel.
Le pratiquant rompt ses liens avec la communauté humaine.
Cette expérience est faite de privations, de jeûne, les besoins du corps ne sont plus l’essentiel.
Il s’agit véritablement d’une « plongée » dans l’expérience sacrée.
Le corps, le moi sont dépassés pour accéder à l’ultime.

La Quête de Vision est essentielle à l’initiation chamanique.
Pour être chaman, il faut pouvoir traverser les souffrances terrestres , il faut pouvoir libérer son âme.

Mais la Quête de Vision, on le comprendra, n’est pas un chemin égoïste, ce qui est acquis lors de la quête de vision servira directement ou indirectement la communauté.

Dans de nombreuses traditions, la Quête de Vision sert de rite de passage, passage de l’état d’enfant à celui d’adulte.

La Quête de Vision peut apporter une réponse quant à un destin; une vision peut conduire toute une vie, comme cela est souvent le cas chez des personnalités exceptionnelles qui oeuvrent toute leur vie à faire vivre leur vision.

Une vision peut apporter un don, une capacité particulière, une « médecine » ou tout autre élément sacré nourricier de l’esprit.


LA VISION

 Mais qu’est ce qu’une vision ?

La vision n’est pas une rêverie, n’est pas une fantasmagorie, n’est pas un rêve, n’est pas une imagination, ni non plus une intuition.

La vision est une RÉALITÉ, un accès momentané à une autre conscience, c’est l’immergence dans la réalité d’une autre réalité.
Cette vision, on la voit avec ses yeux, son coeur, son âme, son esprit, elle est entière et totale. À ce moment-là, on sait que c’est une vision.
Une vision, cela vous bouleverse, c’est une expérience intense et profonde qui transforme l’être au plus profond.
Nous retrouvons ici, une base essentielle du chamanisme : expérimentes et tu sauras !

Dans ma vie, j’ai le privilège d’avoir vécu plusieurs fois cette expérience.
Je vais partager avec vous une « petite » vision.

« C’était lors d’une cérémonie INIPI (hutte de purification selon la tradition Sioux Lakotas).
Je conduisais cette cérémonie en pleine nature, en automne, l’air était vif, le ciel gris cachait les étoiles.
Nous étions en cercle comme il se doit à l’intérieur.
J’étais comme à l’accoutumé heureux d’être dans la hutte, à me relier à la création, à remercier les anciens, le grand esprit, les médecines, à tout ce que la vie nous offre.

Je sentais le cercle des participants stressés, tendus, beaucoup à faire des prières pour eux-mêmes, repliés sur eux-mêmes.
Tout à coup, je vois le sommet de la hutte faire place à un magnifique ciel bleu, puis un aigle apparaître avec ses grandes ailes déployées.
Et je sentais cet aigle dire : « Je suis là ! Voyez-moi ! Je suis là pour recevoir vos prières et les emmener au Grand Esprit ! » Je lui répondis : « Hi ! ho ! merci ! merci ! je t’offre mes prières, emmène-les ! »

Dans le même temps, je pressais les autres de lever leur regard vers le ciel, d’élever leur esprit vers le ciel.
Je comprenais soudain comme l’être humain est plein de complaisance envers lui-même.
Il ne comprirent pas le message, l’aigle repartit avec mes seules prières.

Cette expérience montre combien il est difficile pour beaucoup d’être dans l’instant présent, de ne pas être obnubilé par ses tracas personnels, d’être présent à la magie de la vie.

La beauté de cette vision m’a porté pendant longtemps et je remercie encore pour cela.
Depuis je dis souvent lors des cérémonies, pour s’élever c’est simple lorsque votre nez va vers votre nombril, levez la tête pour qu’il puisse pointer vers le ciel.
C’est bien sûr une image.

De tout coeur, je vous le dis, si vous avez l’occasion de vivre une Quête de Vision, quelque soit votre peur, n’hésitez pas !
Allez-y !
Car c’est une chance et une grâce.

N’hésitez pas à prendre contact pour toute question ou même pour partager votre expérience.