Le bâton d’infamie

Typique de la tradition nordique, il s’agissait d’un acte magique destiné à la fois à désigner à la société et à la personne, une charge d’infamie lancée contre elle. Cet acte avait valeur de jugement et de condamnation. La personne qui avait la conviction d’être atteinte par magie, mauvais esprit et veulerie par une autre. Dressée un enclos au centre duquel, elle plantait un pieu sur lequel, elle fixait une tête de cheval orientée en direction de la maison du « sorcier » ou de la « sorcière », noirs.