Les animaux alliés

Dans l’univers chamaniste, les plantes et les animaux sont considérés comme étant au-dessus de l’homme puisqu’ils l’enseignent et l’assistent.

Chaque plante, chaque animal apporte un enseignement de comportement, de manière d’être ainsi qu’une aide spirituelle.
Ils sont tous doués d’une âme qui enrichit.

Le chaman entretient une relation privilégiée avec chaque élément de la création.
Au cours de son évolution, il sera en contact avec l’esprit de tel ou tel animal.
Il ne s’agit pas d’un animal en particulier mais de l’esprit-conscience d’un animal.
Il entrera dans une relation particulière qui lui permettra d’intégrer l’esprit de cet animal.
À ce moment-là, l’animal devient son allié, animal de pouvoir, qui lui apportera aide et assistance dans ses opérations chamaniques.

L’esprit allié aide lors du voyage de l’âme, lors des séances de guérison par exemple.
Le chaman à certains moments peut devenir l’animal et en manifester les capacités physiques, émotionnelles et spirituelles.
Un chaman peut avoir un ou plusieurs animaux alliés ;
Mais cette connexion demande à ce que le chaman entretienne cette relation par la pensée, des objets de pouvoir et des rites personnels. Car en chamanisme rien n’est jamais acquis.
Il ne faut pas confondre comme je le vois trop souvent, l’animal-allié, ou animal-de-pouvoir, et l’animal-totem.
L’animal-totem est en fait l’animal auquel nous sommes reliés par notre instant de naissance, notre communauté humaine. C’est une référence ancestrale.