Les pierres

Les pierres sont considérées comme étant l’émanation du Ciel mais aussi comme nos Grands-Mères, elle sont la mémoire de la Terre-Mère.

Il existe de même un rapport étroit entre la pierre et l’âme humaine.

Il s’agit bien sûr de la pierre brute, la pierre façonnée par l’homme devenant désacralisée.

La pierre vivante descendue du ciel reste animée, elle est la relation entre ciel et terre.

Elle est instrument de claivoyance pour le chaman.

La pierre de foudre est représentative de l’énergie céleste, du tonnerre, de la foudre.

Les pierres de pluie généralement d’origines météoritique, personnifient l’esprit purifié des ancêtres, fixe leur âme, les apaisent et fertilisent le sol en appelant la pluie : tout naturellement elles sont symbole de fertilité.

On leur fait des offrandes pour une bonne récolte.

Elles ont les signes d’une force spirituelle.

Ce n’est pas la pierre en elle-même qui a valeur, mais cette force qu’elle représente et la capacité qu’elle a de commander aux nuages.

Elles sont reconnues soit par leur forme qui a une certaine identité avec celle des nuages et la foudre, soit leur origine céleste, soit leur appartenance aux ancêtres.

Ou alors, elles ont été trouvées dans l’eau, ou leur forme rappelle celle des poissons, des grenouilles, des serpents ou tout autre emblème aquatique.

Les pierres et les rochers matérialisent une force spirituelle.

Elle peuvent avoir une connotation masculine (comme la pierre dressée) ou féminine voire vaginale.

D’autres pierres sont des instruments de divination, ou servent à prophétiser; d’autres encore sont des pierres parlantes. Les pierres précieuses ou semi-précieuses ayant mûri dans le ventre de la Terre-Mère, représentatives d’une transmutation, acquièrent des propriétés particulières et deviennent des pierres médecines.

N’hésitez pas à prendre contact pour toute question ou même pour partager votre expérience.