L’étuve sacrée Nordique

J’ai la charge de conduire les cérémonies INIPI (initipi) et l’étuve sacrée selon la Tradition Nordique.
Le rituel de l’étuve sacrée Nordique est plus simple dans l’apparence. Cela se fait soit dans une petite pièce d’une maison aménagée à cet effet ou dans une hutte construite sur le principe du tipi mais en réduction.
Il nous faut en effet un espace réduit et clos pour réaliser d’une façon optimale le bain de vapeur. Selon le rituel nordique les pierres sont entrées en une seule fois, ce qui n’interdit pas de renouveler l’opération. Les personnes entrent en se serrant les unes contre les autres, soit nues soit dans un vêtement léger de coton. En dernier entrent le chaman et le gardien de la porte. Celui-ci est notamment chargé d’entrer l’eau préparée par le chaman, la louche, et le faisceau de ramilles de bouleau. Cette eau contient la « médecine » choisie par le chaman selon les besoins et les circonstances de la cérémonie. Le plus souvent, c’est un des deux liquides sacrificiels de la tradition Nordique.
Une fois que tout le monde est en place, que tout est en ordre, que la porte est fermée, vient le moment où je (chaman) dois déclamer le Runar de l’étuve sacré.

Le Runar est un chant très long et complexe comprenant les paroles d’origine, les paroles de guérison, les paroles contre la sorcellerie, les paroles de sagesse, les paroles spirituelles.
Le Runar de l’étuve est structuré d’une manière sacré, profonde. Il est important de le respecter, car, il est une force puissante pour conduire la cérémonie et en retirer tous les bénéfices.

C’est un chant sacré !

Lorsque la vapeur s’élève, nous enveloppe et que la médecine nous pique pendant quelques instants, nous sommes transportés par ce souffle vers la profondeur de nous-même. Ce souffle chaud, voire brûlant représente bien la force capable de nous permettre de nous transcender. Le rituel ouvre des portes, toutes les portes.

La force des habitudes, les attitudes mentales et l’influence culturelle nous enferme dans des limitations. Lorsque nous sommes enveloppés par cette vapeur sacrée, c’est le moment de s’ouvrir, de l’accueillir. Alors notre âme peut se libérer, s’exprimer et nous apporter l’inspiration pour changer, améliorer notre vie.

Je ne vais pas décrire ce qui se passe dans la hutte par respect pour le sacré de la cérémonie et de ce que vit chacun dans son expérience. Chaque cérémonie est une expérience nouvelle et différente, c’est sa force et sa beauté.

Le rituel de la hutte à sudation est un grand mystère qu’il convient d’aborder avec beaucoup d’humilité, de sincérité et d’ouverture du cœur ; alors de grandes choses peuvent s’offrir à vous.

L’étuve sacrée est une cérémonie de purification. Je le répète, il n’est pas bon de la réduire à un bain de vapeur.

Au cours de la cérémonie et surtout dans les jours et semaines qui suivent, il est fréquent d’observer des guérisons physiques et/ou psychiques, des changements dans les vies personnelles voire des bouleversements, des décisions importantes sont prises. Des situations bloquées depuis longtemps trouvent soudainement une issue. Ce ne sont là que quelques exemples, la puissance spirituelle étant d’une grande créativité.

C’est une réelle chance d’avoir l’opportunité de vivre une telle expérience.