Nordique

La tradition Nordique, s’est instauré vers moins 1800 avant Jésus-Christ, un peu avant la civilisation et la Tradition druidique. Par contre le chamanisme Nordique lui s’étend de moins 10.000 ans à nos jours. Il nous faut ici différencier ce que l’on nomme Nordique de la civilisation Celte et Germanique. Le terme Nordique pour des raisons culturelles fait référence aux zones scandinaves.

Je m’appelle Joan Sigel, je suis originaire de la France méridionale. Par un de ces jeux dont le destin a le secret, je me suis retrouvé à être « investi » par la Tradition Nordique. A cette époque période de ma vie, j’étais dans un univers scientifique et dirigeais un laboratoire de recherche. Je dois avouer que l’irruption de ce monde à forte valeur magique a mis à rude épreuve ma raison. Mais, je n’ai pas l’intention de faire ici ma biographie. Le nom de Joan Sigel fait référence à mes origines, pour mes amis scandinaves, j’évoque le soleil, le dieu de la vie, de la fertilité, de la fécondité. L’énergie en mouvement, le cycle éternel de morts et renaissances.

Je souhaite au travers de ces pages permettre au lecteur d’acquérir une perception lisible du chamanisme nordique. En effet, le sujet est complexe. Il est aussi comme l’eau du torrent qui coule. L’eau circule à grande vitesse, elle est toujours en changement mais toujours le torrent reste lui-même. Le sujet est difficile, très complexe pour un « spécialiste », alors je peux comprendre la difficulté d’une personne à « s’y retrouver ». Pour cette raison, j’anime un site quelque peu descriptif afin de partager des pistes, des repères. Et peut être donner le désir d’aller plus loin dans cette découverte. Comme, je l’ai écris précédemment le Chamanisme Nordique fait partit du patrimoine commun à l’espace européen. Pourtant, il est largement ignoré et se trouve pratiquement en voie d’extinction.

Faisant parti des quelques rares tenant de cette tradition, il est de mon devoir de la partager dans la mesure de ce que je peux transmettre. C’est la raison de ce site. Mon projet est simplement de donner des repères, des clefs.

C’est à chacun de ressentir l’esprit ou l’appel vers un chemin. Comme toute pratique chamanique, nous sommes en présence d’une démarche qui implique l’individu dans son expérience individuelle, sa démarche personnelle dans sa relation à la nature et au sacré. Bien entendu l’univers chamanique trouve en second lieu son utilité dans la cohésion d’un lien social d’une communauté d’individu.

S’il a vocation à permettre la survie d’une personne ou d’un groupe, le chamanisme ne prétend pas régenter un groupe de personnes.

Le Chamanisme Nordique, nous propose une manière de voir le monde et de le vivre en relation avec un environnement qui lui est propre. Le chamanisme est universel dans ses fondements et divers dans ses formes d’expression. Il est facile de comprendre qu’un Inuit, ne se trouve pas dans les mêmes conditions géographiques, historiques, environnementales qu’un Amérindien Navajo ou Huichol.

De la même façon, pour nous autre européen d’aujourd’hui. Il n’est pas question d’avoir des pratiques passéistes et inadaptées à la situation. Il est beaucoup plus important de respecter le sens et la profondeur du sacré.

Le chamanisme est à la mode, cela peut être un bien comme cela peut être un mal. Le Chamanisme Nordique échappe à cette mode, étant « moins porteur » dans un monde ou le sacré est censé être une marchandise.