Passé et Présent

Le passé du chamanisme nous renvoi quelques milliers d’années en arrière. Mais, cette appréciation valable sur un plan historique devient beaucoup moins évidente lorsque l’on a conscience de l’actualité du chamanisme ;

Nombreuses sont les personnes qui voient le chamanisme comme un ensemble de pratiques primitives donc incompatible avec la vie moderne.

Sachant que le chaman à la possibilité de muter, c’est-à-dire de se transformer en un animal selon une intention. De la même façon, le chamanisme peut changer de forme pour s’adapter à une situation particulière.

L’union soviétique a mis les chamans dans des goulags ; l’église catholique a sommé les chamans de rendre leur tambour sous peine de mort. Mais prendre le tambour d’un chaman c’est aussi une condamnation a mort et l’on pourrait énumérer les exactions envers ses serviteurs du peuple et de la vie. Mais, malgré les génocides, ethnocides et autres menticides, le chamanisme est toujours présent. Il sera toujours présent tant qu’il y aura une existence humaine sur la planète terre. Car le chamanisme est inhérent à toute existence humaine qu’on le veuille ou non. L’heure est à se gonfler d’importance en parlant de mondialisation, les chamans aussi se mondialisent évidemment avec un autre esprit que celui des prédateurs de l’économie mondiale. Mais, la difficulté est pour les occidentaux. Certains en quête de spiritualité

Authentique, d’autres de magie et de rêve, d’autres encore de voyages artificiels, d’autres encore à la recherche d’une singularité ou d’une reconnaissance. Certains voyant même dans le chamanisme la possibilité d’un « créneau » socio-économique. Evidemment la rencontre avec la réalité chamanique et sociale avec des groupes ethniques chamanistes amène de nombreuses désillusions. La première illusion est de croire que l’on peut acquérir la compréhension chamanique sans se plonger dans le contexte et l’univers de telle ou telle tradition. Et encore faut-il avoir des dispositions pour cela. L’enseignement chamanique est long et difficile, alors que les personnes occidentales sont dans la « productivité « du temps et l’insatisfaction permanente. L’univers chamanique quant à lui transcende le temps, c’est même un temps qui dilate le temps d’une existence humaine. D’un autre côté existe un autre hiatus : l’occidental est conditionné à nié la nature et à la dominer pour la soumettre à ses propres besoins, je dirais même à ses propres caprices enfantins.

La société chamanistes se met en phase voire en fusion avec les lois de la nature, on le voit l’antithèse est totale.

Mais, la réalité est là, la vision chamaniste est essentielle à notre possibilité de nous adapter en tant qu’espèce humaine à l’évolution de notre univers.

Les chamans et le chamanisme ont cette capacité à changer de forme à s’adapter aux changements aux transformations sans perdre son âme. Il faut bien reconnaître que le monde occidental est en échec à ce niveau. La tradition chamanique nous enseigne des choses qui sont en fait essentielles à la survie de notre humanité.

Qu’est ce que la vie
Qu’est ce que la mort
Comment vivre
Comment se comporter envers soi, les autres, la nature, le sacré.

Les anciens savent, c’est une affirmation qui peut faire sourire à une époque où les enfants apprennent aux adultes à se servir d’internet. Mais, se servir d’une technologie n’est pas un gage de connaissance et de sagesse. Pour vivre le chamanisme depuis cinquante ans, ce n’est que graduellement, j’ai pu saisir le sens de certaines expériences, la validité des cérémonies et la pertinence des pratiques chamaniques. Aujourd’hui, je suis impressionné par l’intelligence des anciens et surtout par leur sagesse, Merci à eux de nous avoir transmis cet héritage essentiel.

Le chamanisme à survécu au christianisme, au communisme, au boudhisme et autres « grandes religions », au totalitarisme et survivra au capitalisme.