Stafr de pouvoir

Le Futhark de 24 Runes est apparu dans le sein de la Tradition Nordique . Ce n’est que tardivement donc qu’il fut inscrit sur le bâton de pouvoir du chaman encore que cela ne fut pas systématique.
Le chamanisme scandinave, je le répète, est imprégné du chamanisme Nordique de Sibérie, des Sames, des Finnois.
Le bâton de pouvoir utilisé pour les sejdr (transe chamanique) se trouve la plupart du temps simple dans son expression, le chaman usant de sa forme, de la nature du bois et de quelques éléments médecines significatifs pour lui.

Le bâton chamanique runique permet par la lecture des runes, les incantations, l’évocation des esprits, l’évocation du monde : sa création, sa vie, sa fin autrement dit l’évocation des mythes et la puissance de leur force sur l’existence humaine.

Par expérience, je conseillerais aux néophytes de ne pas trop s’aventurer dans ce type d’expérience sans un accompagnement sérieux.
Je sais par l’observation quotidienne combien les personnes de nos jours ont la sensation de tout comprendre facilement, d’avoir l’illusion de tout maîtriser, d’avoir ainsi une sorte d’impunité. Le danger vient aussi de ce que bon nombre ne croit pas, profondément, au fond de leur cœur, aux traditions qu’elles évoquent.

A l’instar du taoïsme chinois, les Runes ne sont révèlées et dispensées que par le monde des esprits, nul ne peut s’arroger cette connaissance par décision personnelle.

Ce que j’affirme là n’est pas une vue de l’esprit, mais une réalité concrète. Il y a des forces qu’il vaut mieux ne pas narguer.