Une tradition méconnue

Dans une Europe qui cherche sa paix, sa cohésion, sa force dans une inspiration chrétienne et qui s’inquiète d’un avenir incertain, le passé nous révèle des aspects et des enseignements profonds.

A travers de l’Europe un nombre de plus en plus grandissant de personnes recherchent une forme de spiritualité humanisante au travers de pratiques sacrées extérieures à l’Europe. Un peu partout se célèbre des cérémonies dans les traditions Amérindiennes qui deviennent plus connue et plus accessible que le vieux fond commun européen.

Il existe bien ça et là des cercles druidiques, dont les activités de la plupart relèvent plus du folklore que d’une véritable tradition. Il existe également quelques cercles Odinistes qui ne sont le plus souvent que les repaires de groupe d’extrème-droite. Au fond de nos campagnes entre superstitions, sorcellerie, pratiques insolites voire dans les danses folkloriques ; celui qui sait discerne les restes d’une ancienne sagesse.

De plus nous sommes à une époque ou la prédation et la corruption sont devenus un mode de vie, l’incompétence est érigée en vertu et les véritables penseurs, philosophes, savants, les créateurs, les sages sont condamnés au silence. Les images et la pensée se brouillent comme si notre univers en évolution nous transformait dans un immense saut de conscience inéluctable.

Alors ! Alors ! Pourquoi évoquer le sujet du Chamanisme Nordique ?

La réponse est simple, il s’agit tout simplement de la survie de notre humanité. Car le chamanisme est cette sagesse venue du fond des âges, au moins 20.000 ans et sûrement plus.

Cette sagesse est profonde, globale, universelle puisqu’elle parle de l’homme et de son rapport au monde, à la vie et au sacré.

Cela fait cinquante années que je suis dans le chamanisme comme on dit de nos jours. J’ai appris à discerner la complexité des choses simples, la grande sagesse des anciens, j’ai appris à dialoguer avec les arbres, les plantes, les étoiles, les animaux, les esprits.

Je sais que nous sommes des êtres vivants, vivants dans un monde vivant. Tant que l’homme moderne n’acceptera cette évidence, il sera dans une logique de mort. Car comme le disent les anciens, nous faisons partit du tout. Détruire ce Tout, c’est se détruire soi-même.

Piller les richesses naturelles, épuiser le sol, polluer l’eau et l’air, polluer la nourriture, tout cela revient à une automutilation.

Le chamanisme nous enseigne la manière de nous comporter face à notre Destin, face à la vie et au sacré.

Il nous enseigne la Conscience de la Conscience. Des personnes ignorantes assimilent le chamanisme à des pratiques primitives, sous-entendu que dans leur esprit, il s’agit là de choses infantiles. Il n’en n’est rien, c’est une évidence qui apparaît pour peu que l’on se donne la peine d’aborder le sujet.