Une vision chamanique: la Mue du Serpent Cosmique

Le Grand Esprit, le Grand mystère
m’a donné une Vision Sacrée.
De ce fait je ne peux la garder pour moi.
Je dois la partager
parce que rien de ce qui est sacré
ne peut être la propriété de qui que ce soit,
mais aussi parce que cette Vision concerne tout un chacun.


Le 21 juin, c’est le solstice d’été,
une des deux portes ouvrant les mondes,
le point où le soleil est le plus haut dans le ciel, amenant ainsi nos âmes au plus haut.
Pour nos anciens, c’est la porte des Ancêtres.
Mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit aujourd’hui.
Chaque jour est un bon jour pour se relier à la vie et au sacré.
Parler ce jour signifie que j’honore les anciens,
que ma parole est aussi leur parole et leur autorité.
Cela signifie que les esprits sont bienveillants à mon égard
et que j’appartiens,que je le veuille ou non, au Grand Cercle des Hommes-Médecines.

Tous ces mots qui précèdent sont nécessaires pour poser les choses parce que l’homme contemporain est bien souvent désorienté face à des réalités qu’il ne sait plus voir.


J’étais dans mon tipi, paisible et en communion avec le Feu.
Comme il m’arrive souvent, la vision de ce monde se déchire pour s’ouvrir sur un autre monde.

« Cette fois-ci, l’autre monde apparaît et me donne à voir un énorme serpent,
le Serpent Cosmique.
Je le vois dans toute sa dimension, mais surtout je le vois en train de muer.
Je vois sa vieille peau de laquelle se décrochent des êtres de couleur sombre, comme des graines desséchées.
Le serpent se sépare de sa vieille peau qui emmène avec elle ces êtres sombres.
Une vieille peau sèche, rude, voire repoussante.
Cela laisse apparaître la nouvelle peau, resplendissante, d’apparence douce,
lumineuse, agréable comme une peau de bébé, dans laquelle sont insérés des êtres lumineux et paisibles.
Dans le même temps, chose rare en mon esprit, j’entends une voix forte, claire et ferme, m’ordonner :
« Cette Vision est pour le plus grand nombre
et tu dois la transmettre au plus grand nombre ! »

Pendant cette Vision, j’en ai perçu le caractère fort, fondamental et urgent.

En même temps, je me dis que je ne suis qu’un être humain,
parmi tant d’autres dans le Cercle de la Vie.
Alors, je vais partager, avec mes moyens qui sont dérisoires,
mais surtout avec mon coeur.
Je sens que les coeurs vivants, eux aussi ont reçu ce message,
alors cela me soulage.

Cette Vision nous dit qu’une Grande Mutation Universelle est en cours,
qu’il est pratiquement trop tard pour choisir entre être dans la nouvelle peau ou dans l’ancienne.
Ceux qui se croient élus et sauvés dans la grande mutation ne le seront pas.
Car bien des choses étranges, inconnues, inaccessibles à la compréhension du plus grand nombre vont survenir. Nous verrons des choses que même les plus grands esprits n’ont pu concevoir. L’entendement humain sera totalement désorienté.

La Terre et le Ciel vont exprimer leur colère,

mais surtout agir pour protéger la vie.

Les êtres sombres, ceux qui ont choisi d’avoir au lieu d’être, disparaîtront selon un nombre cosmique.
L’être humain sera aspiré par sa folie et sera son propre ennemi.
Les horreurs de l’humanité cesseront par une grande horreur.

Alors apparaîtra ce qui paraît impossible :

un monde d’Amour,

un monde beau, lumineux, un monde de coeurs purs.

C’est pourquoi, je dis à ceux qui aujourd’hui ont dans le coeur la bonté et la
générosité, et dont la vie de chaque jour n’est que violence de la part de leur propre espèce :
« Gardez confiance en votre esprit, gardez votre chemin droit, le grand
chambardement est là.
La Médecine du Cercle est en train de renaître dans toute sa force et sa beauté.
Depuis quelques années les Forces de Lumière sont à l’oeuvre dans notre monde destructeur : elles sont comme les termites dans une poutre ; elles oeuvrent, mais on ne les voit pas jusqu’au jour où la poutre s’écroule, réduite en poussière.
Notre monde est un monde mortifié qui porte en lui-même sa propre destruction.
Il n’est pas besoin de lutter contre lui, mais au contraire de mettre nos forces dans la
création et la protection de la vie. »

Mais, cette Vision dit aussi
qu’en même temps que le Serpent Cosmique,
chacun d’entre nous doit quitter sa vieille peau
et laisser apparaître sa nouvelle peau.
Car l’univers est UN.
Il est temps d’oser être.

Je dis à tous ceux et à toutes celles qui désespèrent :
« Gardez la confiance envers le Grand Mystère. »

Et je reprendrai une formule emphatique Lakota qui commence à connaître avec
justesse une grande diffusion :
« Mitakuye oyasin »
( à tous mes proches !)
dont le sens est :
tout ce qui est dans la création est relié.

Joan Pinchu
Chaman
21 juin 2009


Ce texte ne m’appartenant pas, vous pouvez en faire usage, en m’en faisant la demande à : contact (arobase) chamanisme-niya.com
Merci de laisser cette ligne lors de partages.